map.title

Les gîtes où on ne capte pas

Into the hyper-ruralité

Ça, c'est la carte de l'hyper-ruralité telle que la définissent les technocrates dans ce rapport. Et on y a dégoté 11 gîtes qui échappent à l'hypertension citadine.

Face à la montagne

Comme tous les refuges de montagne, il se mérite : comptez 1 heure 30 de marche pour accéder à ce refuge niché à 2400 mètres d’altitude. Mais il faut bien ça pour se payer le luxe d’être tout seul au beau milieu du Parc Naturel de la Vanoise… avec en prime une vue imprenable sur la face sud du Grand Bec.

Plus d'infos
Refuge du Grand Bec
Parc de la Vanoise

Sur pilotis

Quand on est breton, on ne se refait pas : on aime l’eau - qu’elle tombe du ciel ou qu’elle chatouille les côtes. Alors quand ils ont trouvé le lac de Quénécan, les quelques habitants échoués au beau milieu du massif armoricain n’ont pas hésité une seule seconde : ils ont construit un cabane sur pilotis. Cabanes de Quénécan
Parc Naturel Régional d'Armorique


Les Forges des Salles, 22570 Perret.

Le port d’attache

L’océan sur lequel vous naviguez toute l’année, c’est la civilisation. La terre sur laquelle vous espérez enfin poser pied ? C’est D’une Ile - une escale à l’abri des tempêtes et à seulement 2 heures de Paris, tenue par deux Néerlandais épicuriens et amoureux du bon vin.

Plus d'infos D'une Ile
Parc Naturel de Basse-Normandie

A chat-perché

Avec ses 35 hectares, la forêt limousine est épaisse. Et les cabanes de Salagnac sont haut-perchées. Tout comme les proprios qui y ont créé ces repaires high-tech et 100 % écolo. Cabanes de Salagnac
Corrèze

Le trip d’archi

Tous les gamins rêvent de construire une cabane au fond de leur jardin. Et quand quatre potes d’enfance grandissent et deviennent archis, ça donne le Bois Basalte : un hameau design perdu entre la Chaîne-des-Puys et pays des Combrailles (bref : paumé dans le Massif Central) . Le Bois Basalte
Pays des Combrailles - Massif Central

Parmi les pierres

Un “buron”, c’est un bâtiment en pierre, souvent couvert de lauzes ou d'ardoises, et typiques des plateaux désertiques de l'Aubrac - où la pierre pousse sur les pierres. Le cadre idéal pour ne plus bouger d’un pouce...

Plus d'infos Le buron de Cap Combattut
Plateau de l'Aubrac

Dans les sapins

Gaillard, il l’est d’abord pour la montée qu’il faut se farcir pour y arriver (compter 1h en ski de fond ou en raquettes). Mais peut-être aussi pour la taille des portions de röstis ou des tranches de Comté et de Morbier, les deux fromages du coin, qu’on vous sert au dîner. Après tout ça, vous aurez bien mérité de profiter de la baie vitrée sur les sapins. Le Chalet Gaillard
Haut-Jura

Une forêt-expo

Cette forêt de la Meuse ne servait pas à grand’chose, alors les habitants l’ont transformée en une exposition de Land Art géante : à travers les trouées forestières, on aperçoit des oeuvres d’art contemporain qui, selon leur degré d’ancienneté, ont déjà plus ou moins pris racine. Astuce : louez-y une cabane sylvestre pour devenir pote avec les vieilles branches... Le Vent de Forêts
Forêt de Fresnes-au-Mont, Meuse

Le moulin qui vous veut du bien

Oubliez votre téléphone et votre ordi. Prenez juste de l’encre, du papier, et mettez la pâtée à Alphonse Daudet en écrivant Les Lettres de Mon Moulin 2 - 20 ans après au beau milieu du Parc Naturel des Grands Causses.

Plus d'infos Le Moulin d'Asseynes
Parc Naturel des Grands Causses

Un village dans les arbres

L’Alsace a deux types de ballons : les verres dans lequels on sert ses excellents vins, et ses deux sommets (le Grand et le Petit Ballons). Ce petit nid perché est l’endroit idéal pour jeter un coup d’oeil aux deux.
 
Le nid des Vosges
Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges

Tout près des étoiles

Ce gîte est tout simplement équipé du plus grand téléscope amateur d’Europe. Vous pourrez même vous installer aux commandes pour zoomer à foison sur les étoiles et les galaxies. Cosmique. L'Observatoire des Baronnies provençales
Parc naturel régional des Baronnies provençales

Sous la montagne

Pour ceux que le Canigou (un des plus hauts sommets des Pyrénées) ne met pas en appétit, il y a aussi le Balaïtous (3144m), au pied duquel ce petit refuge non gardé est situé. Construit en 1926 par un certain Monsieur Ledormeur, vous y trouverez forcément le repos du juste - surtout après les 2h30 d'ascension depuis le parking Plaa d’Aste.

Plus d'infos Refuge du Balaïtous - Ledormeur
Parc National des Pyrénées


Arrens-Marsous, 65400

La curiosité est votre meilleur défaut

Inscrivez-vous à Merci Alfred pour recevoir deux fois par semaine des idées qui changent