Pourquoi les américains sourient autant ?

Pourquoi les américains sourient autant ?

L’influence de la culture sur nos expressions

L’autre jour sur Reddit, on est tombés sur une remarque marrante :

Quand un inconnu me sourit dans la rue, il y a trois possibilités. Il est sans doute : 
    a- bourré
    b- fou
    c- américain


A en croire l’auteur de ce trait d’esprit, pour reconnaître un américain dans la rue, il suffit de chercher un mec qui sourit.
Mais c'est vrai : qu'est-ce qu'ils ont, les américains, à toujours afficher un énorme smile ?

Une étude de 2015 s’est penchée sur la question avec un plus de rigueur. Et l'explication, elle serait à chercher du côté de l'histoire. Les Etat-Unis sont un pays qui a été peuplé grâce à une successions de vagues d'immigration, venues de plein de pays différents. Et qui dit pays différents dit aussi langage différents...

Exemple : New York, époque "Gangs of New York". Des italiens et des suédois primo-arrivants habitent dans le même immeuble. Mais les suédois galèrent un peu à dire "buongiorno"... Alors pour communiquer, il faut se débrouiller autrement... et passer par la communication non-verbale - comme par exemple le sourire : un outil privilégié pour établir des relations de confiance et de coopération pour dépasser la barrière de la langue.
 

Voilà en résumé pourquoi aux Etats-Unis, pays construit par une forte immigration, les gens sourient globalement plus qu'ailleurs…

La première explication de ce phénomène, elle est donc historique. Mais il y a tant de ferveur dans ces sourires qu'il ne peut pas y avoir que ça... Et justement, d'autres études identifient, au delà de l'aspect historique, un deuxième facteur essentiel: l’optimisme made in USA.

Les chercheurs ont voulu se poser une question : un américain souriant est-il un américain heureux ? Et là, ils sont tombés sur un paradoxe : pas forcément. Sourire aux USA, c’est juste une croyance, un état d’esprit et un idéal de bien-être qu’on retrouve dans leurs rapports sociaux.

"En d’autres termes : le sourire américain est un produit culturel."

"Et comme tout produit culturel... il peut rencontrer des difficultés à l’export."


L’exemple qui tue, c’est l’arrivée de McDo en Russie après la chute de l’URSS. En s’y implantant, Mcdo a voulu exporter ses Big Macs mais aussi ses méthodes de vente. En gros, les managers américains essayaient d'apprendre aux vendeurs russes à avoir un ton chaleureux, à regarder les clients droit dans les yeux, et à avoir en permanence un grand smile à l’américaine. Sauf qu’en Russie, maintenir le eye contact, ça revient à chercher la bagarre… Impossible donc d’appliquer à la lettre la recette américaine.


Enfin bon, si ce sourire chaleureux a plein d'explications, le résultat est là : un visage souriant, c'est quand même plus sympa. 

Alors la prochaine fois que vous croisez un regard, souriez ! Vous verrez la personne sourira aussi et vous passerez une bien meilleure journée.

Lire l’article original sur The Atlantic.

 

La curiosité est votre meilleur défaut

Inscrivez-vous à Merci Alfred pour recevoir deux fois par semaine des idées qui changent