Pour vivre heureux, vivons mariés ?

Pour vivre heureux, vivons mariés ?

Mais pas avec n'importe qui…

Et si on avait finalement trouvé le vrai secret du bonheur ? Selon une étude assez récente, il semblerait bien que oui.

Ce graph compare les niveaux de bonheur de trois types de population :
A votre avis, à quoi ça correspond ? A ça :

C’est ce que des scientifiques ont conclu d’une étude conduite auprès de plus de 30 000 personnes entre 1991 et 2009. 

Ce discours, il est quand même assez contre-intuitif. Parce qu’aujourd’hui, le moins qu’on puisse dire, c’est que le mariage n’est plus du tout une option évidente

Tenez, prenons l’exemple de Simon. Il est jeune, beau, et vient juste de monter sa boîte. Bref, Simon c’est un peu le gendre idéal, et il s’apprête à demander sa copine en mariage. 
A 32 ans, on peut dire que Simon a pris son temps. Mais c’est vrai qu’au départ, le mariage c’est pas trop son truc. Et ce n’est pas une question de sentiments, juste une question de génération : on se marie de moins en moins…

Et puis, à quoi ça sert de se marier si tout le monde divorce ?
Mais quand Simon pense au mariage, il pense d’abord à ses parents. Et ça lui donne envie : ils ont beau s’être mariés dans les 80’s, il faut reconnaitre qu’ils filent le parfait amour.

S’ils sont aussi heureux ? 
Ce n’est peut-être pas complètement un hasard. 

C’est d’abord parce que le mariage est bon pour la santé. Pour Robert Shmerling, prof’ à la Harvard Medical School, le mariage réduit :
- le niveau de stress ;
- le risque de dépression ;
- les problèmes cardiaques.


Alors, le mariage fait-il le bonheur ? Depuis quelques années, les scientifiques s’intéressent très sérieusement à cette question. Et ils sont (quasi) unanimes : la réponse est oui.

Quand on regarde cette courbe de près, on se rend compte de deux trucs :
1. Les gens mariés sont (beaucoup) plus heureux que les autres ;
2. La crise de la quarantaine, c’est (hyper) violent (et ça dure jusqu’à 60 ans).


Pour les auteurs de l’étude, l’intérêt du mariage est justement là. Le conjoint permet de :
- Supporter les moments difficiles ;
- Partager les moments de bonheur.


Et quand Simon pense à ces dernières années, c’est vrai que pour son père ça n’a pas été toujours été hyper-simple :

Heureusement que sa mère était dans les parages, pour le soutenir. Il aurait pu sombrer dans l’alcool ou la dépression. Sauf que les gens mariés résistent mieux à ces vices

Bon, OK : se marier, c’est bon pour la santé. Mais le plus dur ? Ça reste quand même de trouver LA personne pour partager sa vie.  

Et si on caricature, le choix se fait souvent comme ça :
 

Ça vous parait absurde ? C’est sans doute que vous ne faites pas la différence entre l’amour-passion et l’amour raison (on a fait un super Topo sur le sujet). 

Bref, morales de l’histoire ? 

1. Si vous voulez vivre vieux : mariez-vous.
2. Si vous voulez vivre heureux : mariez-vous avec votre meilleur(e) ami(e).


Ah, et si vous êtes (toujours/encore) célibataire ? C'est aussi par ici.