Enfin une belle photo de vous

Enfin une belle photo de vous

5 astuces pour avoir l'air plus pro

Le squinch, vous connaissez ? C’est un petit truc, il suffit de plisser les yeux. Mais c'est scientifique : grâce à ça, les employeurs sur LinkedIn vous trouveront l’air “plus compétent”.

Selon une étude US*, il existe plein de moyens d’avoir l’air à la fois plus sympa et plus pro… juste grâce à votre photo LinkedIn. On a bossé avec L’Oréal Men Expert pour lister les  5 astuces grâce auxquelles vous allez pouvoir afficher votre plus belle gueule sur LinkedIn :

Tip n°1 : vous, et c’est tout
Très cool vos vacances à NYC, mais ça n’a rien à faire sur LinkedIn. Vous pouvez virer votre chat, votre copine, ou même le décor de vos dernières vacances. Tout ce qu’il faut, c’est vous, sur fond neutre.
Bonus : compétence perçue +10%

Tip n°2 : souriez, quoi
L'erreur, ce serait de vouloir avoir l'air sérieux et ne de pas sourire. Désolé, ça vous rend juste antipathique. Alors souriez, et surtout, montrez les dents. 
Bonus : sourire simple + 6 %, avec les dents + 7% supplémentaires. 

Tip n°3 : le bon cadrage
Cadrée trop près, une photo vous rend moins sympathique. Trop distante, moins compétent. Le plan idéal : juste au-dessus de la poitrine. Le plan américain, on garde ça pour le cinéma.
Bonus : compétence +4% ; sympathie + 5 %

Tip n°4 : la bonne couleur
On n'est pas sur Instagram : ici, les photos saturées ou aux couleurs trop vives, ça agresse les yeux. Dans tous les cas, vous êtes perdants.
Malus : compétence -3% ; sympathie - 1 %

Tip n°5 : le squinch
C’est presque trop beau pour être vrai : mais c’est LA technique ultime pour avoir l’air plus pro sur une photo. En quoi ça consiste ? Tout simplement à plisser les yeux en regardant l’objectif. L’air de dire : “Hum, je vois parfaitement ce que tu veux dire”.
Bonus : +3 % en sympathie, + 2% en compétence. 

 
*Etude réalisée sur une base de 60 000 notations de profils LinkedIn.

La curiosité est votre meilleur défaut

Inscrivez-vous à Merci Alfred pour recevoir deux fois par semaine des idées qui changent