Trois gîtes pour changer d'air

Trois gîtes pour changer d'air

Week-end

Pendant les ponts de mai, les plages ont toutes un point en commun : les hordes de parisiens en espadrilles. On a sélectionné trois gîtes hors du commun pour changer de décor… et éviter de croiser les mêmes têtes que dans le métro.

Un jacuzzi avec vue sur la campagne normande
Un pré, un salon cathédrale, et un jacuzzi sur une terrasse en teck qui domine le bocage normand. Tous les ingrédients sont réunis pour une mise au vert réussie. Pas étonnant que l’âne du champ d’en face n’arrête pas de vous regarder : vous le faites forcément rêver.
La Vie de Cocagne, Bonnebosq (14)
à partir de 700 euros le week-end 



Une hutte de bûcheron
Promenez-vous dans les bois et jouez-y un remake du Projet Blair Witch. Elle a la chair de poule ? Retournez vous blottir sous l’édredon géant près de la cheminée : vous trouverez à l’intérieur de la chaumière tout ce qu’il faut pour la réchauffer.
Le Cerf-Volant, Adainville (78)
260 euros le week-end



Chez un châtelain au grand coeur
Le Sancerre est au frais et la piscine est chauffée. Le proprio du Château de Charly sait recevoir. Mais aussi partager : ce philanthrope anglais reverse 50 % du prix de votre séjour à des projets humanitaires en Haïti ou au Sri Lanka. 
Château Charly, Charly (18)
140 euros la nuit

La curiosité est votre meilleur défaut

Inscrivez-vous à Merci Alfred pour recevoir deux fois par semaine des idées qui changent