Moins y'en  a, plus c'est bon

Moins y'en a, plus c'est bon

Le terroir parisien

Ce plat, ça pourrait être une supplice mythologique : moins il en reste dans l'assiette… et meilleur il devient.

Le “Ça-Bout Ça-Bout”, c’est un pot-au-feu revisité en mode fondue japonaise* par Yannick Alléno et ses 3 étoiles au Michelin. Pour lui, les ingrédients, c’est une chose : au Terroir Parisien, ils viennent tous d'Ile-de-France. Mais “80 % d’un plat, c’est la sauce”. Et il suffit de goûter son bouillon pour comprendre qu'il ne rigole pas du tout avec ça…

1-Dans l’énorme marmite devant vous, laissez frémir le bouillon à base d’oignons de Bobigny et de carottes des Yvelines.
2-Plongez-y les fines tranches de coeur de Rumsteak avec votre petite passoire en acier.
3-Ajoutez une première fournée de pâtes artisanales aux noix.
4-Répétez l’opération : à chaque fois, le bouillon se densifie et se charge en arômes... pour devenir une véritable tuerie.

L’autre tuerie ? Ce sera quand il faudra se battre pour la dernière louchée.

*Shabu-shabu, en japonais. LE TERROIR PARISIEN - Palais Brongniart, 28 place de la Bourse, 75002 Paris
"Ça-Bout Ça-Bout", la version du "shabu shabu" japonais par Yannick Alléno.
29 euros par personne, à partir de deux personnes.
Ouvert du lundi au vendredi, midi et soir. 
Réservations par mail ici ou .

La curiosité est votre meilleur défaut

Inscrivez-vous à Merci Alfred pour recevoir deux fois par semaine des idées qui changent

La curiosité est votre meilleur défaut

Inscrivez-vous à Merci Alfred pour recevoir deux fois par semaine des idées qui changent