Les drinks post-cuite

Les drinks post-cuite

Premier janvier

Le plus efficace, le plus tradi, le plus radical, le plus délicieux… On a listé les meilleurs remèdes contre la gueule de bois.

Belle gueule : 1, Gueule de bois : 0.

Le remède de grand-mère
C’est par hasard qu’un jardinier de Floride a découvert un jour les vertus anti-bactériennes des pépins de pamplemousse. Quand « le jour d’après » s’avère un peu compliqué, rien de tel qu’un p’tit pépin en cas de problème.
 

Extrait de pépins de pamplemousse, disponible en pharmacie.


Le remède d’apothicaire
Une petite cuillère de bicarbonate, le jus d'un demi-citron, un demi-cachet d'aspirine effervescente, un peu de sucre et de l'eau fraîche : tout ce qu'il faut pour se remettre sur pied. En plus, ça a presque le goût d’une limonade. On a dit presque.
 

Citron pour la vitamine C ; sucre pour l’énergie ; aspirine pour soulager les maux de tête ; bicarbonate de sodium pour stopper la nausée en neutralisant l’acidité de l’estomac.
 

Le remède du Bayou
A la Nouvelle-Orléans, on sait comment se relever après la tempête. C’est là-bas qu’est né le Ramos Gin Fizz, le classique US des lendemains de cuite. Crème fraîche pour l’onctuosité et blanc d’œuf pour la légèreté. Shaké suffisamment longtemps, ça donne un nuage de douceur qui apaise le palais et cale l’estomac - et accessoirement, c'est bon comme un dessert.
 

1/2 citron vert ; 1/2 citron jaune ; 1cl de crème fraîche ; 2cl de sirop de sucre ; 1 blanc d’œuf ; 4cl de Gin ; 1 écorce d’orange


Le remède qui date de la Prohibition
En pleine Prohibition, afficher une gueule de bois dans la rue pouvait coûter cher. Alors pour dissimuler les preuves, on utilisait le Corpse reviver : un élixir à base de Gin, Lillet, Cointreau, jus de citron et absinthe. Une gorgée et vous vous retrouverez l’esprit vif et les yeux écarquillés. Terminés, les réveils en mode zombie.


2cl de Gin ; 2cl de Lillet blanc ; 2cl de Cointreau ; 2cl de citron jaune pressé ; 2 traits d’absinthe

Le remède universel
Si vous vous sentez si mal après une cuite, c’est notamment parce que vous êtes déshydraté : à chaque fois que vous buvez quatre verres d'alcool, vous perdez l'équivalent d'un litre d'eau. Alors il va falloir boire de la flotte, et pas qu’un peu. A se rappeler si vous vous sentez à moitié mort : l’eau, c’est la vie.

Crédit illustration : Jérémie Claeys. Voir son site ici.