Là où Balzac achetait ses rasoirs

Là où Balzac achetait ses rasoirs

Buly

Il paraît que Rastignac y pensait tous les matins en se rasant. A quoi ? A retourner chez Jean-Vincent Bully, le parfumeur star du Paris 1800. 

Depuis cette année, Jean-Vincent est de retour : ses héritiers ont emménagé rue Bonaparte, où ils ont installé Buly, l’Officine Universelle. Pour la déco, on se croirait chez un vrai apothicaire : rayonnages en bois, pots en porcelaine… Mais dans les flacons, c’est du sérieux. En vrac, on trouve la pierre d’Alun, secret des plus grands barbiers. L’huile d’Andiroba, qu’une tribu amazonienne utilise depuis des générations comme répulsif anti-moustique ET comme huile relaxante après l’effort - parfait après une journée dans la jungle. Mais aussi des brosses à dents en poils de sanglier, ou même le peigne officiel de la famille impériale japonaise, dont chaque exemplaire demande trois ans de travail. 

Autant dire que c’est un peigne très pointu. BULY - 6 Rue Bonaparte, 75006 Paris
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h.
Plus d'infos sur leur site ou par mail : info@buly1803.com
Téléphone : 01 43 29 02 50